Culture

Digital Vaudou au musée des confluences à Lyon

Un spectacle peu ordinaire...

Le musée des confluences de Lyon va accueillir le samedi 17 février 2018 un spectacle qui fera honneur au vodoun, d’une autre manière peu ordinaire. Il s’agit du Digital Vaudou, une aventure humaine et artistique qui mêle la tradition vaudou d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Togo) aux nouvelles technologies, tel un croisement des arts et des sciences. Nicolas Ticot et le XLR project invoquent les esprits de l’ancien Royaume de Dahomey dans la réalité virtuelle.

Le digital Vaudou, un spectacle sans précédent

Quand on s’aventure à associer deux réalités que jusqu’à présent nul n’a pensé confronter, on se heurte à une danse de nos sens. Un parcours profond en soi même effectué pour puiser dans l’imagination, ce petit fil qui pourrait unir le Vaudou et le numérique. C’est ce à quoi Nicolas Ticot et Vincent Harisdo se sont attelés avec le Vaudou digital, en trouvant ce petit fil qui unit deux époques, deux mondes, et deux histoires humaines.

Digital Vaudou est un mix de réalité virtuelle, vidéo 360°, traditions vaudou et danses rituelles de ce noble culte d’Afrique de l’Ouest. Nicolas Ticot et Vincent Harisdo brisent les limites de l’art et de l’esprit en faisant jouer le Vaudou, sur la rythmique spectaculaire de la scénique digitale. Les mythes et traditions se fondent à la lumière des technologies nouvelles formant un art métisse sans précédent.

Le Dauphiné Libéré

L’aventure Digital vaudou

Le mixage des images dont Nicolas Ticot en est un maître, se mêle à la culture d’une Afrique pendant longtemps en crise de génération entre nouvelles technologies, cultes et arts anciens. L’esprit Digital Vaudou est né de la découverte de la culture vaudou par Nicolas Ticot lors de ses voyages en Afrique, notamment au Bénin et au Togo; des milieux où la culture numérique est aussi florissante que les cultes anciens sont ancrés dans les terres.

(C) Ulule

Création hybride, Digital Vaudou intègre également une réflexion ethno-technologique et de nombreuses touches collaboratives.  Écrivains, initiés vodoun, anthropologues, journalistes, producteurs, et danseurs ont tous répondu présent pour faire de ce projet une réalité. A l’instar de tous les travaux de Nicolas Ticot et les projets XLR, les valeurs humaines sont restées au centre de cette expérience innovante.

(C) Ulule

L’immersion du vodoun dans la réalité virtuelle

Le Digital vaudou est magique. Il donne vie à l’union des traditions et nouvelles technologies dans une ambiance scénique inoubliable, à la frontière entre un réel connu, et un inconnu irréel. Le digital émane de l’esprit, tout comme le vaudou qui est un culte d’esprit. Le lien se fait, les pas de danse, la lumière et les images s’entremêlent à la foulée d’un danseur.

Vincent Harisdo, chorégraphe franco-béninois-togolais. (C) Laspirale

Une histoire est racontée, poussant à comprendre les origines et à s’installer comme une partie de cette union entre vaudou et arts du digital. En numérisant le sacré, ses percussions, ses masques, ses costumes, ses pas de danse, l’esprit du Fa, ses divinités, Digital Vaudou fait entrer le numérique dans l’esprit ancien et pur du Vaudou. Ôtant toute perspective de conflit, il crée avec brio une nouvelle existence artistique dont les auteurs peuvent en être fiers.

Nicolas Ticot, scénographe. (C) Laspirale

Le Digital Vaudou invite le spectateur à découvrir les formes d’expressions traditionnelles de la culture Vaudou d’Afrique de l’Ouest, telles qu’elles se pratiquent au Togo et au Bénin, mais dans une fabuleuse formule Digitale. Un spectacle à ne pas manquer. Rendez-vous le samedi 17 février à 20h 30…

Mots-clés
Ouvrir Plus

Articles similaires

Ne soyez pas timide, lâchez un petit commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.