CultureHistoire

Gravées dans la roche : les églises de Lalibela

Au cœur de l’Ethiopie, terre des Négus, s’illustre un ensemble de bâtisses ne pouvant qu’être qualifiées de merveilles: les églises monolithiques de Lalibela. Creusées dans la roche, elles constituent un exploit sur le plan architectural. Elles sont depuis plusieurs années classées au patrimoine de l’UNESCO et ne cessent d’attirer des touristes venus du monde entier.

A l’origine

Lalileba est une localité ethiopienne située à 645 km d’Addis-Abeba. Autrefois appelée Roha, elle fut rebaptisée en l’honneur de Gebre Masqal Lalibela, négus d’Ethiopie ayant régné de 1190 à 1225. Il fut à l’origine de la construction de ces édifices suscitant toujours l’admiration plusieurs siècles plus tard.
Ces églises ont été construites au XIIIème siècle dans l’optique de permettre aux chrétiens éthiopiens de disposer de leurs propres lieux de cult