Chroniques

27ème Journée de l’Enfant Africain: Prendre en compte les droits des enfants dans le développement de l’Afrique

Prendre en compte les droits des enfants dans le développement de l’Afrique

Le thème choisi par l’Union Africaine pour cette 27ème Journée Internationale de l’Enfant Africain – « Leave no child behind for Africa’s development » – rappelle aux Etats du continent qu’ils doivent respecter les engagements pris en matière d’amélioration des conditions de vie des enfants. La formule retenue fait référence aux 17 Objectifs de Développement Durable inscrits dans l’Agenda 2030 qui a été adopté par les pays membres des Nations Unies en septembre 2015.

Source : Agoravox

Aux Origines de la Journée de l’Enfant Africain

La Journée de l’Enfant Africain a été instaurée le 16 juin 1991 par l’Organisation de l’Unité Africaine (devenue UA) en vue de commémorer les émeutes de Soweto (Afrique du Sud) auxquelles environ 20 000 élèves ont pris part. En effet, le 16 juin 1976, entre 15 000 et 20 000 élèves noirs mobilisés autour du Conseil Représentatif des Elèves de Soweto (SSRC – Soweto Students’ Representative Council’s) décident de se rendre au Stade Orlando afin de protester contre le « Afrikaans Medium Decree » de 1974 qui oblige toutes les écoles noires à utiliser l’Afrikaans comme langue d’enseignement au même titre que l’anglais. A travers ce mouvement, les élèves noirs rejettent l’Afrikaans considérée comme langue de l’oppresseur et remettent en question le système Apartheid qui relègue les langues locales au second plan. A l’origine non violentes, les protestations prennent la couleur du sang lorsque les policiers se mettent à tirer mortellement sur les élèves. Click To TweetLe bilan est lourd : Plus de 500 jeunes tombent sous les balles du régime raciste.

Source : Daily Maverick

Des chiffres alarmants

Le continent africain demeure l’une des zones géographiques dans lesquelles la situation des enfants connaît une régression dans au moins un domaine essentiel lié aux ODDs Click To Tweet. Quelques données récentes révèlent que :

  • Le taux de scolarisation dans le primaire est en recul en Tanzanie ;
  • En Libye, en RCA, au Soudan du Sud, le nombre de morts violentes d’enfants et de jeunes de moins de 19 ans augmente ;
  • En Afrique du Sud, 73% des enfants d’Afrique du Sud estiment que leurs points de vue ne sont pas pris en compte en matière de politiques publiques ;
  • Plus de 7 millions d’enfants d’Afrique centrale et de l’Ouest se déplacent chaque année à la recherche d’opportunités. Plusieurs facteurs sont mis en cause : les inégalités de développement, la persistance des conflits, les changements climatiques, etc.
  • L’utilisation de l’internet ne concerne que 2 jeunes sur 5, un taux faible par rapport à l’Europe où 24 jeunes sur 25 sont connectés ;
  • 9 pays Africains figurent sur le classement des 10 pays dans le monde qui ont le taux le plus élevé de mortalité infantile (Somalie, RCA, Guinée Bissau, Tchad, Niger, Burkina Faso, Nigéria, Mali, Sierra Leone).

 

Ces chiffres montrent à suffisance que les efforts consentis par les Etas africains en vue d’améliorer la situation des enfants doivent être accentués. Il est important de souligner que l’Afrique est le continent qui possède la population la plus jeune. D’après les projections démographiques, la population de moins de 18 ans augmentera de 170 millions entre la période actuelle et 2030 pour atteindre une estimation de 750 millions. 42 ans après la révolte de Soweto, les Etats Africains ne doivent pas oublier que la voix des enfants du continent compte.

 

Sources: 

Agnès FAIVRE, « Soweto : Que reste-t-il de la révolte des étudiants de juin 1976 ? », Le Point Afrique, 21/06/2016, www.google.cm/amp/amp.lepoint.fr/2047842

Matthieu KAIROUZ, « Ce jour-là : le 16 juin 1976, Soweto se soulève contre l’Apartheid », Jeune Afrique, 16/06/2016, www.jeuneafrique.com/333509/societe/jour-16-juin-1976-soweto-se-soulevait-contre-lapartheid/

Communiqué de presse du 20/11/2017, UNICEF, www.unicef.org/french/media/media_101525.html

ONU Info, article du 5/07/207, https://news.un.org/fr/story/2017/07/360392-lunicef-appelle-proteger-les-plus-de-7-millions-denfants-dafrique-de-louest-et

Communiqué de presse du 11/12/2017, UNICEF, www.unicef.org/french/media/media_102303.html

www.statista.com/statistics/264714/countries-with-the-highest-infant-mortality-rate/

Communiqué de presse du 26/10/2017, UNICEF, www.unicef.org/media/media_101150.html

Ouvrir Plus

Alice Grace Malongte

Alice MALONGTE est Consultante au sein du Cabinet STRATEGIES ! SARL (Douala, Cameroun). Elle porte un grand intérêt à l'Histoire, aux Peuples et cultures du continent africain.

Articles similaires

Ne soyez pas timide, lâchez un petit commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.