Tendances

Comment les réseaux sociaux ont posé leur empreinte dans ma vie

Si l’on vous demandait ce que les réseaux sociaux vous apportent au quotidien depuis que vous vous en servez, que répondriez-vous ? 

Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de notre quotidien. Click To Tweet

Si vous lisez cet article à cet instant précis, c’est sûrement parce vous êtes un utilisateur chevronné de ces Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Sur plusieurs plans, ils nous rendent la vie plus facile. Whatsapp, Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, LinkedIn, etc., ces applications sont devenues nos fidèles compagnes. Elles nous ont donné accès à tout un univers que l’on n’aurait pas imaginé quelques années plus tôt. Mais avez-vous déjà questionné de quelle manière ces outils ont changé votre rapport au monde qui vous entoure ?

Hi5 est le premier réseau social sur lequel je me suis inscrite dès 2008. J’étais encore au lycée et je ne m’en servais que pour faire de nouvelles connaissances. Puis, Facebook a fait son apparition et j’ai dû migrer vers cette nouvelle plateforme. A l’époque, l’accès à internet était un luxe que je ne pouvais m’offrir constamment. Alors, je me rendais souvent au cyber café afin de publier de nouvelles photos, faire des statuts philosophiques (😅) ou informer mes « amis » sur mon actualité. J’ai pu y retrouver d’anciennes connaissances du collège que je fréquentais entre 2003 et 2006.

Après avoir longtemps fréquenté les cybers et utilisé les clés internet, je me suis achetée l’un de ces téléphones – vulgaires aujourd’hui – qui permettent d’avoir accès plus facilement aux réseaux sociaux par le téléchargement d’applications. C’était en 2014. Mes camarades de classe m’avaient tellement vanté les bienfaits de l’application Whatsapp qui leur offrait l’occasion de discuter ensemble après les cours. J’étais comme un enfant, émerveillée par ce nouveau réseau social qui me donnait la possibilité de d’échanger en temps réel avec mes contacts. Je ne vous raconte pas comment manipuler mon nouveau téléphone fut un casse-tête tellement l’expérience était nouvelle 😪😪😪. Pour le commun des Camerounais, « WhatsApp » est devenue « WaZap », le verbe « Wa » est apparu dans leur vocabulaire (Ex : « Wa-moi ça » signifie « envoie-moi ça par Whatsapp). Je faisais désormais partie de la « Génération tête baissée » ou « Génération android », celle-là qui reste accrochée à son téléphone toute la journée, droguée à l’internet.

Peu à peu, je me suis familiarisée avec Instagram. Je pouvais admirer les photos de mes amis virtuels ou réels, et je pouvais également en publier (surtout quand je me trouvais moins laide qu’à l’accoutumée 😂😉). Lorsque l’un de mes amis proches a réussi à me convaincre en 2015, j’ai rejoint le réseau Twitter. Au début, il me paraissait bizarre et difficile à utiliser. Il m’a surtout rappelé mes exercices de contraction de texte au lycée : il fallait être capable de résumer sa pensée en 140 caractères.

Mais avec le temps, j’ai aimé le concept car il était moins lourd que Facebook et permettait d’interagir aisément avec les autres utilisateurs. Quant à Snapchat et LinkedIn, ils ont fait une apparition assez récente dans mon environnement numérique car je les utilise depuis un an seulement. Il faut dire que Snapchat est excessivement « datavore » et est utilisée en grande partie par les personnes qui ont un revenu conséquent (Le coût de l’internet est encore assez élevé au Cameroun. D’ici, je vois les lecteurs tchadiens me toiser 😅😂).

A l’heure actuelle, Twitter reste le principal réseau que je consulte toutes les heures de tous les jours de toutes les semaines, etc. C’est vous dire à quel point j’en suis accro 😍! En effet, il m’a permis de réaliser diverses choses. Avec Twitter, j’ai pu faire la connaissance de nouvelles personnes autour du monde. Il a révolutionné ma conception de l’amitié, être proche d’individus que l’on a jamais rencontrés en live ! Mon premier boulot (Hamdulilah 🙏), je l’ai trouvé grâce à l’une de mes followers. Aujourd’hui, je travaille au sein de l’équipe qui vous offre le webzine MONWAIH après avoir été contactée par l’un de mes followers (coucou Bola 😘), sans jamais avoir vu de mes propres yeux mes autres collègues. Par ailleurs, je passe mes principaux appels téléphoniques à travers WhatsApp car ils sont moins coûteux. Les actualités de tout type dans le monde me parviennent en temps réel à partir de Twitter.

Pour la petite histoire, je me trouvais sur un bateau à Istanbul lorsque je lus sur la toile qu’un attentat venait d’avoir lieu à l’aéroport international Ataturk. Grâce au module « Je suis en sécurité » intégré à Facebook, j’ai pu signaler à mes proches que je ne faisais pas partie des victimes.

Les mots « influenceur », « CEO », « entrepreneur » ont pris une grande signification dans mon imaginaire avec les réseaux sociaux, au vu de la promotion qui y est faite. De nouvelles professions ont même vu le jour avec de l’urgence de s’adapter aux NTICs : Community Manager, conseiller en e-réputation, mais aussi… Administrateur de groupe WhatsApp 😂😂😂 !

En définitive, l’on peut effectivement affirmer que l’expression « village planétaire » prend réellement son sens avec l’existence des réseaux sociaux.

 

Mots-clés
Ouvrir Plus

Alice Grace Malongte

Alice MALONGTE est Consultante au sein du Cabinet STRATEGIES ! SARL (Douala, Cameroun). Elle porte un grand intérêt à l'Histoire, aux Peuples et cultures du continent africain.

Articles similaires

Ne soyez pas timide, lâchez un petit commentaire.