CultureTendances

Découvrez 5 des musées africains qui vont vous faire aimer l’art

La promotion des arts et cultures occupe une place de plus en plus importante dans les stratégies de développement des pays africains. Personnes physiques et morales, institutions publiques et privées… s’activent autour d’un objectif commun : faire de la richesse culturelle et artistique de l’Afrique un vecteur de développement. Dans cet environnement à forte potentialité, les musées contribuent activement à faire du continent noir pour de nombreux amoureux de la culture, la destination idéale pour assouvir sa curiosité.

Les musées et leurs missions

« Un musée est une institution permanente sans but lucratif au service de la société et de son développement ouverte au public, qui acquiert, conserve, étudie, expose et transmet le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité et de son environnement à des fins d’études, d’éducation et de délectation. » – Icom Museum

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les musées enrichissent notre connaissance en contribuant à la conservation, à la compréhension et à la gestion du patrimoine naturel et culturel. L’Afrique est l’objet de plusieurs curiosités. Si vous y êtes, et  avez soif de savoir et de connaissance, nous vous proposons 5 musées qui valent le détour. Ouvrez votre esprit, et laissez-vous guider par la beauté de la culture africaine à travers des peintures, des sculptures, des outils anciens, des objets découverts par des archéologues lors de fouilles, et bien d’autres surprises. Oui! Des galeries peuvent être remplies ailleurs avec des objets d’art volés en Afrique, mais les artistes et l’esprit de l’art ne disparaîtront pas pour autant de nos terres.

Le musée de la Fondation Zinsou

Si vous avez déjà visité une fois le Bénin pour du tourisme, alors vous avez sans doute entendu parler des musées béninois tels que le musée régional de Natitingou, le musée Kaba de la Résistance, le musée da Silva, le musée Honmè de Porto-Novo, le musée historique d’Abomey, le musée régional de Kinkinhoué, le musée d’histoire de Ouidah…, ou d’au moins l’un d’entre eux. Mais qu’en est-il du musée de la Fondation Zinsou ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Situé dans un bâtiment historique du nom de la villa Ajavon, le musée d’art contemporain de la Fondation Zinsou a ouvert ses portes en novembre 2013 dans la ville historique de Ouidah. Les œuvres de 13 artistes venus de 9 pays d’Afrique, ont été découverts par le public lors de la première exposition accueillie par cette institution des arts et cultures. La fondation a enchaîné plusieurs autres expositions, et on estime aujourd’hui à plusieurs millions, le nombre de personnes (enfants et adultes) ayant été touchées par les activités de cette organisation dirigée d’une main de fer par la chasseuse d’art Marie-Cécile Zinsou, une amazone des temps modernes.

Le fondouk et la fontaine Nejjarine

Premier musée privé spécialisé dans les arts et métiers du bois au Maroc, le fondouk et la fontaine Nejjarine (des menuisiers) est l’un des bâtiments les plus connus à Fès, en Médina (Bali). Édifices du XVIIIème siècle donnant sur la place du même nom, ils reflètent les nouvelles tendances ayant marqué l’art de la construction et de la décoration dans cette ville marocaine au début de l’époque alaouite. Les fondouks avaient autrefois servi de centre commercial (hôtels, magasins, entrepôt) jusqu’à ce que l’homme d’Etat Mohammed Karim Lamrani initie leur restauration qui débouche en 1997 à la création entre leurs murs d’un musée des arts et métiers du bois. Nejjarine est un quartier réputé pour ses tables basses,  marqueterie, fauteuils, et moucharabiehs. Du haut de la terrasse du fondouk, d’ailleurs patrimoine mondial de l’UNESCO, une magnifique vue s’offre sur la ville de Fès et les collines environnantes.

(C) Morocco Bike Events

Musée des civilisations de  la Côte d’Ivoire

Créé en 1942 par le gouverneur d’alors, Hubert Deschamps, le musée des civilisations de la Côte d’Ivoire était à l’origine un centre de promotion des productions artisanales, et de conservation des meilleurs œuvres d’art. L’administration coloniale y avait d’abord installé des potières, des tisserands, des sculpteurs de bois, des fondeurs de bronze et des cordonniers. Si vous découvrez donc des objets ivoiriens de cette époque dans un musée en France, je vous laisse imaginer comment le transfert s’est effectué.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aujourd’hui musée d’Etat, il est sous la tutelle du Ministère de la culture et de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Le musée s’étend sur une superficie de deux hectares en plein cœur d’Abidjan, au plateau, et est ouvert au public du mardi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 9h à 17h sans interruption.

Le musée du patrimoine Amazigh

Le 29 février 2000, 40 ans après la destruction d’Agadir, le musée du patrimoine amazigh a ouvert ses portes comme pour marquer la renaissance de ses cendres, du patrimoine berbère de la région du Souss-Massa-Draa. On y retrouve exposées, plus de 900 pièces de collection liée à la culture et aux traditions amazigh. Parmi celles-ci figurent « le collier de Massa ». Il est l’emblème du musée et est gardé dans une pièce maîtresse de la salle au trésor. Ce musée révèle les réalités du quotidien des amazigh.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tapis, anciens manuscrits, poteries… y sont exposés, sans oublier des outils d’artisan et certaines techniques de fabrication de bijoux traditionnels. Le musée accueille par ailleurs des expositions temporaires, et quelques animations.

Le Zeitz MOCAA

Le Zeith MOCAA n’est pas qu’un musée, il s’agit d’un temple de l’art contemporain africain. Celui que l’on décrit aujourd’hui comme étant le plus grand musée d’art contemporain africain dans le monde, recherche, recueille, conserve et expose les œuvres d’art d’Afrique et de la diaspora. En plus d’accueillir quelques expositions internationales, il développe des programmes d’éducation qui favorisent la compréhension interculturelle. Le Zeith MOCAA est à but non lucratif et accessible à tous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plus d’une centaine de galeries sont réparties sur neufs étages, où l’on retrouve des collections permanentes, des expositions temporaires, et des centres d’éducation artistique. Un institut des costumes est abrité dans le bâtiment de ce musée qui a ouvert ses portes dans la ville de Cap, en Afrique du Sud, le 22 septembre 2017. Le Zeitz MOCAA se veut l’équivalent des prestigieux musées Tate Modern de Londres, et MoMA de New York.

 

NB : Ces musées ont été choisis de manière aléatoire parmi d’importants musées qui font la promotion des arts et cultures sur le continent africain. Merci à Mohamed Idriss pour sa contribution à une première sélection de ces prestigieuses institutions.

 

Sources :

  • http://civ.abidjan.net/index.php/visiter/musees/81-musee-des-civilisations-de-cote-d-ivoire
  • https://zeitzmocaa.museum/
  • https://maroc1915.hypotheses.org/1498
  • http://fondationzinsou.org/infos-pratiques-ouidah/
  • https://www.visitagadir.com/fr/musee-municipal-dagadir

Mots-clés
Ouvrir Plus

Articles similaires

Ne soyez pas timide, lâchez un petit commentaire.