Culture

[ Interview ] Amiral revers : « Ce qui m’inspire réellement, c’est la vie de tous les jours»

Si on devait résumer son univers artistique en un groupe de mots, « talent», « créativité » et « passion » viendraient en pôle position. Exilé au Canada depuis quelques années, le jeune rappeur béninois Amiral Revers du label Davibe Music n’a cessé de se réinventer à chacune de ses sorties pour le plus grand plaisir de sa communauté de fans.

Tête-à-tête avec l’Amiral du rap béninois, un artiste qui ne navigue pas à vue.

Qui est Amiral Revers ? Comment te définirais-tu ?

Amiral est un jeune rappeur-chanteur d’origine béninoise vivant à Montréal. Je me définis tout simplement comme un artiste, un artiste aux multiples facettes.

 

Pourquoi la musique ? Le Rap ?

C’est la première fois qu’on me pose cette question (Rires). Je dirai que c’est la musique qui m’a choisi. La fièvre musicale a toujours fait partie de moi mais je suis tombé amoureux du Hip Hop à l’époque où j’ai découvert Snoop Dogg, Sisqó et d’autres artistes. Le rap, parce que j’aime la technique, l’attitude et tout le swagg autour de ce style.

 

D’où vient le nom Amiral Revers ?

Vous savez sans doute que l’Amiral est un officier général de rang élevé dans la marine. C’est l’idée selon laquelle je suis le chef de navire qui m’a poussé à choisir ce nom. Je peux vous dire que mon ego de rappeur m’a aussi poussé vers ce choix. Revers représente mon attachement au groupe Revers avec lequel j’ai fait mes premiers pas dans le rap game. Tout comme le revers de la médaille, la musique c’est le revers d’Amiral.

 

Comment définis-tu ton style de musique ?

Je suis un artiste Hip-Hop avec des influences, Reggae et World music.

 

Où puises-tu ton inspiration ?

Ce qui m’inspire réellement, c’est la vie de tous les jours, c’est mon vécu.

 

Comment vois-tu le rap béninois de nos jours ?

Je trouve que le rap game béninois prend du poids. Grâce à la nouvelle génération d’artistes motivés que nous avons aujourd’hui, notre art se fait un nom petit à petit. La route est longue mais je peux flairer que l’arrivée sera belle.

 

Ton top 5 des rappeurs béninois ?

Tyaf, Le Cotonou City Crew, Kemtaan, Vano Baby, Shamir MG

 

Aurais-tu des talents cachés que le public ignore ?

Je fais aussi de la production musicale et je joue à la guitare.

 

Un featuring avec un artiste de renom en vue ?

Motus bouche cousue. Vous aurez la primeur de la surprise !

 

C’est quoi tes projets ?

Je travaille actuellement sur mon tout premier projet solo appelé « Fon Sonore ». C’est tout ce que je peux dire.

Merci Amiral !

Propos recueillis par Gloria AMAH (Contributrice indépendante)

Mots-clés
Ouvrir Plus

Articles similaires

Ne soyez pas timide, lâchez un petit commentaire.