Monw'Aime

« Dans le regard des enfants » pour célébrer 30 ans des droits des enfants

L’Unicef célébrera le 20 novembre 2019, le trentième anniversaire de la convention relative aux droits des enfants. A cet effet, le 29 octobre, la ville de Douala au Cameroun a été le témoin du vernissage d’une exposition spécial-enfants sur le thème « dans le regard des enfants ». 

Des photos « dans le regard des enfants »

L’exposition photos « dans le regard des enfants » a réuni au total trente photos d’enfants prises par des enfants de six à quinze ans. Cette trentaine de clichés qui attirent le regard des autres vers celui des enfants, sont des photographies d’amateurs, mais décapantes de réalités des enfants (des contrés reculées) du Cameroun. On peut y découvrir d’image des enfants pygmées Baka de la région de l’Est heureux de suivre les cours dans une salle de classe (une image forte pour une région où les enfants peinent à aller l’école), ou encore d’image des enfants parcourant des kilomètres à la recherche de l’eau.

« Dans le regard des enfants » est une succession de thématiques qui interpellent les unes autant que les autres. C’est l’immortalisation des droits des enfants contraints des fois à se réfugier dans des camps pour être à l’abri des guerres ; des enfants encore victime du travail forcé. Cette exposition photos vise donc à promouvoir l’expérience des jeunes pour la photographie ; mais encore plus faire entendre leur voix au travers des images. C’est la perception des droits des enfants par les enfants.

Cette exposition était en marge du trentième anniversaire de la Convention relative des Droits des enfants. Elle visait « plus particulièrement l’un des droits qui est inclus dans la convention à savoir, le droit à la participation » comme a tenu à souligner Jacques Boyer, Représentant de l’Unicef au Cameroun.

Le Cameroun et le droit des enfants

C’est en 1993 que le pays ratifie la convention relative aux Droits des enfants. Depuis lors, il y’a eu des avancées. Sur le plan de la santé par exemple, le tétanos, la poliomyélite ont été éradiqués. Au rang desdites avancées figure également l’enregistrement de 66% des enfants à l’état civil. Mais comme souligné par le représentant de l’UNICEF au Cameroun, il y’a encore des efforts à fournir notamment sur la question de la scolarisation de la jeune fille, des enfants dans les zones de crise où les violations des droits des enfants sont encore très accentuées.

Mots-clés
Ouvrir Plus

Valorien

Jeune journaliste camerounais de 23ans. Très passionné par les questions culturelles, j'ai fait la radio notamment Nostalgie Cameroun. J'ai aussi pris par le journal Mutations, un quotidien camerounais et je fais actuellement mon stage à VoxAfrica.

Articles similaires

Ne soyez pas timide, lâchez un petit commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

massa at sit risus quis luctus risus. pulvinar Aenean